Equipe lotto soudal espoirs


Adam Hansen Australien de 37 ans qui a terminé 26 des.27 grands tours auxquels il a participé (10 dItalie, 9 dEspagne et 8 de France).
Cette année, il a également remporté deux étapes du Triptyque des Monts et Châteaux, juste de l'autre côté de la frontière linguistique, sur un parcours comparable aux Ardennes flamandes.
Il était alors le plus jeune Néo-professionnel belge de lannée.Deuxième du dernier Milan-Sanremo.Le grand départ en Belgique, cest best stick n poke ideas une opportunité quil ne connaîtra probablement plus jamais.Son père Léo fut professionnel et équipier de Freddy Maertens, Rik Van Marc Sergeant son directeur sportif actuel.Pour l'encadrement de l'équipe U23 de Lotto Soudal, le fait de pouvoir fournir un coureur qui a, espérons-le, un bel avenir en tant que pro devant lui et qui peut être une plus-value pour l'équipe est encore un beau moment.".Maxime Monfort Ardennais de 35 ans qui a disputé 19 grands tours.Deux fois vainqueur du grand prix Briek Schotte, 2019 sera sa première saison au sein dune équipe World tour.Lavis de John comment gagner a la petanque Lelangue: Rémy a encore une belle marge de progression.Carl Fredrik Hagen Norvégien de 27 ans, transfuge de léquipe Joker.A étudié les sciences économiques à luniversité de Gand.




Il mérite dy gagner enfin une belle.Les deux coureurs de 20 ans sont actuellement en stage à, majorque avec l'ensemble de l'équipe, lotto Soudal.Je suis également très heureux de pouvoir découvrir le niveau professionnel chez Lotto Soudal, après avoir roulé durant trois années au sein de l'équipe Espoirs.Avoir un diplôme en main m'apporte de la quiétude." "Grâce au stage en cette deuxième partie de saison, je peux déjà faire connaissance avec certains coureurs et les employés de l'équipe professionnel.C'est très important pour moi.Il prend du plaisir sur le vélo et correspond parfaitement à lADN de léquipe.De retour au sein dune équipe quil avait quittée il y a 8 ans.Lavis de John Lelangue: Jens est plus quun plan B sur les classiques pavées.Lavis de John Lelangue: Les Ardennes seront sont terrain de bataille.Il s'agit d'une épreuve très renommée, avec une forte concurrence.J'apprécie les épreuves printanières et j'espère m'y forger un bel avenir.Il est difficile de prédire ce que l'avenir va apporter et s'il pourra devenir à terme un vrai leader pour les classiques printanières.Nous devons maintenant lui donner le temps nécessaire de progresser.L'avantage est que Stan combine encore le cyclisme avec ses études, ce qui signifie que nous devons être un peu plus flexible avec lui en comparaison avec quelqu'un qui pratique le vélo à plein temps.
L'année passée, j'avais déjà eu l'opportunité de devenir pro dans d'autres équipes, mais cela était trop tôt pour moi.
14e du Grand Prix de Francfort 2018.



Nicolas Maes Courtraisien de 32 ans, très précieux dans les classiques pavées.

Sitemap