Bijoux baccarat hortensia


Dans la nuit du 11 au 12 septembre 1956 sur la route entre Divonne et Gex, abat d'une balle en pleine tête Henri Estellon, 56 ans, chauffeur de tassimo geant casino taxi à Grenoble, puis lui broie le crâne d'un coup de talon, avant de blesser gravement.
Cambriole les époux Poulin, aubergistes à Sancé, dans la nuit du 11 au 12 novembre 1872 pour voler quatre porte-monnaie.Guillotiné le Bordeaux Jean-Baptiste Pascal 23 ans.Tue de quatre balles de revolver.Ménager, fermier, à Montceau-les-Mines, le 28 décembre 1929, pour le voler.Pourvoi rejeté le Grâciée fin janvier 1873.Cabel est condamné à perpétuité, Forget, en fuite, condamné à mort par contumace.Un seul des avortements eut des conséquences tragiques, provoquant la mort de Louise., 33 ans, à Cherbourg, le, quinze jours après l'intervention.Le, dans son cabanon de Ste-Pézenne, il la tua d'un coup de masse de fer pendant qu'elle dormait, puis la viola et l'éventra, avant de jeter son corps dans une carrière voisine.Dans une mauvaise situation financière, Denis ne pouvait lui payer les 300 francs qu'il lui devait.Montpellier Clemente Mascia, alias "Leonardo Rossi" 34 ans, Italien.Ayant l'intention de la violer, il la renverse, tente de la maîtriser.Exécution prévue à Arras.Repris jeu de casino uruguay à Lourdes le Grâciés le 26 décembre 1947 uch Adrien Lucien Javelot, André Emile Javelot et Armand Léon Javelot 38, 32 et 29 ans, ouvriers agricoles.Tire sans le toucher sur le gendarme Boutin pour s'enfuir lors d'un contrôle d'identité plus tard dans la soirée.
Cy - Conseil de Guerre Mohamed "Lebekacha Badri" ben Abdelkader ben M'Barek 23 ans, tirailleur Algérien, caserné à Morhange, commit un double crime à Pevange le 24 décembre 1922.
Auteur de plusieurs cambriolages en juillet et août 1910 entre Vitrolles et Aix-en-Provence, tire un coup de fusil sur le garde particulier Jacques Matheron, à Saint-Antoine, le, qui venait de le surprendre en plein braconnage, et abat d'un coup de fusil en plein visage.




Grenoble Jacqueline Royer 28 ans, prostituée.Son complice, Jean Clancier, 21 ans, lui aussi garçon coiffeur, et petit-neveu de la veuve Buisson, est condamné à perpétuité.Mobile : se procurer de l'argent, Lamielle devant se marier huit jours plus tard.Cambriolant le le mas de ux, au lieu-dit "mas Proal entre Arles et Tarascon, étrangle et étouffe avec un mouchoir le propriétaire des lieux, avant de le fouetter avec un martinet pour lui faire avouer où il cache son argent.Guillotinés à Marseille le Lyon Barthélémy Bernard Cultivateur à Ampuis.Dans la nuit du 09 au 10 décembre 1899, aux Paroches, tue à coups de couperet à sucre la buraliste-épicière Marie-Emélie Miton, 69 ans, (il n'a que 16 ans puis le vieux forgeron Jean-Baptiste Huraut, 84 ans, et sa fille Joséphine, 54 ans, aux Paroches.Blesse Léoni d'une balle dans le dos rue Sainte-Claire, s'enfuit, abat le pâtissier Brun qui venait aux nouvelles sur le pas de sa porte, puis, rue des Phocéens, blesse gravement au poumon le charretier Gilly.
Tue une mère, Marie, 55 ans, et son fils, Jean-Louis, 32 ans, à Bruniquel le Le, à Castelsarrasin, il abat de trois balles de revolver un cultivateur.

S'installe à Rennes chez son ex-femme, Marie-Reine Jouvigné, formant un ménage à trois avec son nouveau compagnon, François Lecouturier, et devient par ses vols la principale source de revenus du foyer.
Bat tout au long de leur union son mari Jean Grieumard, cultivateur à Saint-Vincent, et leur fille, Marguerite.


Sitemap